• A l'extérieur :

    La tiny house d'Entropie est pourvue de nombreuses fenêtres disposées de manière stratégique en fonction des usages de chaque espace et des besoins en aération.

    Elle comporte notamment une porte vitrée, complétée par un imposte, qui fait entrer le jardin dans le salon et laisse filer le regard vers l'extérieur lorsqu'on est installé dans le canapé.

    Le côté opposé quant à lui est aveugle au niveau du salon... on peut ainsi éviter le vis à vis sur cette angle de la pièce en positionnant sa tiny de manière stratégique. Ce choix permet aussi d'adopter une stratégie bio-climatique en mettant le mur aveugle au nord en hivers et la baie vitrée plein sud... et d'inverser en été.

    Enfin, une grande fenêtre située dans la largeur inonde la tiny de lumière.

    Le toit asymétrique propose des volumes agréables et permet de bénéficier d'une hauteur sous plafond confortable et fonctionnelle à l'intérieur de la tiny. Un panneau solaire pourrait trouver place sur la pente la plus marquée.

    Nous avons choisi les dimensions de nos fenêtres en fonction de la répartition des montants d'ossature pour faciliter la construction. De même, tout le bloc sanitaire est réuni d'un seul côté de la tiny, proche du caisson extérieur pour limiter les longueurs de tuyaux...

    La remorque quant à elle est un grand plateau (châssis nu) situé au dessus des roues et non encastré comme c'est le cas dans la plupart des tiny : nous perdons un peu en hauteur sous plafond mais la construction est simplifiée. Les auto-constructeurs souhaitant reproduire ce modèle n'auront pas la mauvaise surprise d'avoir un caisson de dimensions différentes ! Enfin, on peut placer la porte un peu où l'on veut sans risquer d'avoir une marche à descendre à l'entrée dans la tiny pour passer au dessus du caisson des roues.

    La tiny possède le bardage horizontal assez typique de ce type d'habitation. On retrouve également le classique coffre d'extérieur, de dimensions assez importantes dans notre modèle.

    Détails techniques :

    Chassis :
    Remorque 6m roues dessous
    > Fabriquée par JP construction (Chartreuse)

    Ossature :
    Epicea classe 2

    Isolation :
    Laine de bois pour le plafond et les murs
    > nous avons choisi la laine de bois pour sa facilité de procuration et de mise en place
    Laine de mouton pour le sol

    Pare-pluie et frein vapeur :
    Pare pluie et frein vapeur standards hautement perméables à la vapeur d'eau

    Fenêtres :
    Double vitrage

    Couverture :
    Bac acier

    Bardage :
    Bardage horizontal en red cedar ou en essence française (peuplier/épicéa) thermo-traité
    le red cedar a l'avantage d'être à la fois extrêmement léger, imputrescible et très esthétique. C'est cependant un bois importé, ce qui n'est pas très écologique. Nous étudions donc d'autres possibilités, notamment celle d'un bardage en bois thermo-traité... mais difficile à trouver !

     

  • A L'intérieur

    Description :

     Mathilde, la future habitante de notre tiny house souhaitait privilégier l'espace convivial du salon pour inviter et héberger des amis. L'aménagement présenté ici correspond donc à son idéal à elle... et nous vous invitons à vous l'approprier !

    Nous avons imaginé la salle de bain-wc dans la largueur avant de la tiny. Nous évitons ainsi « l'effet couloir » de la cuisine en longueur et l'équilibre entre les différents espaces de la tiny pourront être plus facilement modifiés : il suffira de bouger l'escalier et d'allonger ou diminuer la mezzanine !

    L'entrée par la porte vitrée se fait directement dans la salon, pratiquement au centre de la tiny house. En été, l'espace de vie est donc largement ouvert sur l'extérieur...

    Le vaste salon en angle permet d'accueillir du monde facilement autour de la table basse. Un espace bureau situé en pleine lumière accueillera les travaux manuels de Mathilde et pourra être utiliser occasionnellement en table à manger. Le canapé en angle comporte également des rangements, il sera convertible en lit double pour accueillir d'éventuels invités. Nous pourrions tout aussi bien envisager d'avoir une banquette de taille plus réduite et un vrai espace pour manger, mais ça, c'est à vous d'y réfléchir ! Quoi qu'il en soit, cet espace de vie est suffisamment spacieux pour être organisé à votre image... nous tâcherons de proposer quelques autres pistes d'aménagement pour vous inspirer.

    L'escalier, qui occupe une place centrale dans la tiny est une pièce maîtresse : de dimension confortable, il propose de nombreux rangements accessibles de part et d'autre des marches, par la cuisine et par le salon libérant ainsi les murs d'éventuels placards. La marche la plus haute propose une colonne pour ranger les réserves alimentaires, la seconde est une penderie accessible depuis le salon, la troisième un simple casier, la quatrième un placard de bonne taille... Il joue avec les volumes et marque une séparation entre cuisine et salon tout en laissant un passage confortable.

    La cuisine, située sous la mezzanine, comporte de nombreux rangement. Elle accueille un petit frigo, un évier, un mini four et 2 plaques à gaz.

    La mezzanine quant à elle a une forme qui change un peu : elle file avec un angle particulier qui agrandit le passage et permet de rompre avec la monotonie du classique 90°.

    Plans d'aménagement :